Création du comité de solidarité avec Antoine Deltour et Edouard Perrin au Luxembourg

deltour-perrin_web

Malgré la période de vacances, une trentaine de personnes se sont réunies ce vendredi 1er avril, pendant l’heure de midi, au casino syndical à Luxembourg-Bonnevoie, pour procéder à la création officielle d’un comité de solidarité avec Antoine Deltour et Edouard Perrin. Un appel préalable pour le lancement d’un tel comité avait déjà regroupé une vingtaine d’activistes, défenseurs des droits de l’homme, journalistes et juristes. En plus des premiers signataires présents, une vingtaine d’autres personnes de différents bords et domaines d’activités, se sont joints à eux afin d’organiser la solidarité avec Antoine Deltour et Edouard Perrin.

Il a été retenu de maintenir l’appel pour le lancement du comité de solidarité au Luxembourg comme base et plateforme. Le but du comité n’est donc pas de débattre sur la fiscalité, une fiscalité plus juste ou sur les « rulings » qui étaient à la base du scandale « Luxleaks », mais d’organiser la solidarité avec les deux personnes, dont le courage a permis de révéler publiquement la dimension de l’évasion fiscale au Luxembourg et, par la suite, dans presque tous les pays de l’Europe (et au-delà).

Les révélations de Deltour et de Perrin sont à l’origine d’un large mouvement de régulation et d’endiguement des abus d’évitement fiscal de multinationales, entrainant débats et commission spéciale au Parlement Européen,  au G20 – un mouvement qui n’est certainement pas encore à son terme. L’intérêt général des révélations faites par Antoine Deltour prédomine largement les infractions commises (copie de centaines de « tax rulings » – accords fiscaux conclus par le fisc luxembourgeois pour le compte de multinationales). La diffusion de ces informations par Edouard Perrin répond à un droit à l’information. Ainsi, l’enjeu de la solidarité avec Antoine Deltour et Edouard Perrin, lors du procès qui débutera le 26 avril, vise d’abord à ne pénaliser par emprisonnement ou amendes ceux qui ont lancé voire relayé l’alerte. Mais, l’enjeu est également le droit à l’information et la protection des sources de la presse.

Dès à présent, le comité de solidarité a prévu trois actions concrètes:

  • La mise en place d’un site internet solidarite-deltour-perrin.lu, sur lequel chacun aura la possibilité de soutenir l’appel de solidarité avec Antoine Deltour et Edouard Perrin et d’entrer en contact avec le comité de solidarité. En plus, le site informera sur toutes les actions de solidarités.
  • Le soir du 26 avril, jour du début du procès de Deltour et de Perrin, ou plutôt la veille, il y aura une grande soirée de solidarité, avec témoignages et interventions démontrant et soulignant l’utilité de leur action courageuse et désintéressée. – Les détails concernant cette soirée suivront.
  • Avant l’ouverture du procès, le 26 avril, aura lieu un rassemblement sur le plateau du Saint-Esprit, non pas pour faire pression sur la justice, mais pour manifester publiquement la solidarité avec Antoine Deltour et Edouard Perrin.

D’autres actions et événements de solidarité s’y ajouteront, en fonction de l’actualité, à celles-ci.

Evidemment le comité de solidarité suivra également le procès et continuera à soutenir Antoine et Edouard  tout au long de la procédure judiciaire.